first second third fourth base dating site - Don camilo y el honorable peppone online dating

Il y a douze mois, en janvier, à Castellania, le destin cruel mais lucide décidait que la gloire de ce héros ne serait plus ternie. Les hiérarchies à travers les époques sont toujours sujettes à caution mais en ce qui concerne Coppi, son titre de meilleur coureur cycliste de tous les temps est indiscutable car il construisit son impressionnant palmarès en un âge d’or du cyclisme, l’après-guerre, marqué par une concurrence de champions exceptionnels à la personnalité bien trempée, son grand rival Gino Bartali, son compatriote Fiorenzo Magni, les Suisses Hugo Koblet et Ferdi Kubler, les Belges Rik Van Steenbergen et Stan Ockers, les Français Louison Bobet, Jean Robic et Raphaël Géminiani.

Héros de la jeunesse, Fausto conserverait à jamais le visage de celle-ci, avec la douceur enfantine de son regard. Encore, convient-il d’ajouter que cinq années de guerre (au cours de laquelle il fut fait prisonnier) et de multiples accidents l’empêchèrent d’enrichir son palmarès. Il y a pour moi quelqu’un qui est au-dessus de ce numéro un, c’est Fausto Coppi, parce qu’il s’est manifesté dans des conditions qui atteignaient le divin, le surhomme, par sa morphologie, par sa nature physiquei.

Grâce à la très aimable signora Lina, j’apprends à prononcer enfin correctement son nom : Faoùsto Coppi avec l’intonation sur la première syllabe.

don camilo y el honorable peppone online dating-85don camilo y el honorable peppone online dating-27

En effet, sitôt franchi le 45ème parallèle Nord matérialisé par un panneau sur l’autoroute, à défaut de changer de latitude, je plonge dans un autre monde, encore que, je l’ai mentionné à l’occasion durant mon séjour, le cyclisme soit une véritable religion de l’autre côté des Alpes..

C’était quelques années après la seconde guerre mondiale.

C’était le temps où, avec mes petits coureurs en plomb quand le crachin normand s’invitait, ou sur mon petit vélo vert, dans les vastes cours de récréation de la maison école que dirigeait ma maman, je rejouais la légende des cycles que les radioreporters contaient dans le vieux poste à galène grésillant du salon ou que je découvrais en feuilletant avec avidité les superbes revues couleur sépia (et verte durant le Tour de France) Mais avant que mes professeurs de parents m’autorisassent à assouvir ma passion, il fallait que mes devoirs soient finis et mes leçons sues.

Alors, avant d’entrer dans le vif du sujet de ce billet, profitant que je passe près de Spinetta Marengo, je vous impose une brève révision d’Histoire.

C’est en effet, dans ce village dépendant de la commune d’Alexandrie, dans la région du Piémont, que Bonaparte remporta, le 14 juin 1800, la bataille de Marengo l’opposant aux Autrichiens, avec le concours des troupes du général Louis Desaix tué lors des combats.

Last modified 26-Oct-2015 02:31